Menu

Agenda

Les territoires du JAPONISME :

France – Japon : influences croisées

L’année 2018 sera marquée par

- le 150ème anniversaire de la Restauration de Meiji au Japon (1868),
- les 160 ans du Traité de paix, d’amitié et de commerce entre la France et le Japon (1858),
- les 100 ans de la création au Japon de la 1ère CCI européenne au pays du Soleil Levant : la CCI France-Japon.
Et sera l’occasion de nombreuses expositions et manifestations culturelles, mettant en lumière la culture japonaise traditionnelle et contemporaine.

Le Club ESSEC Beaux Arts propose aux ESSEC Alumni une réflexion sur la naissance des « Japonismes » en Occident. Employé par la première fois en 1872 par le collectionneur et critique Philippe BURTY (1830 – 1890), ce terme «japonisme » désigne en histoire de l’art «l’influence qu’a exercé le Japon sur l’art occidental dans la seconde moitié du XIXe siècle jusqu’au début du XXe siècle » par l’intermédiaire des amateurs et artistes européens.

L’ouverture commerciale et diplomatique du Japon en 1868, la participation du Japon aux Expositions universelles, dès celle de Paris en 1867, leva le voile sur les productions de l’artisanat nippon, son architecture, ses jardins paysagers, ses coutumes et son art de vivre, et ouvrit la voie à une véritable révolution esthétique, revitalisant la création occidentale, posant les bases du modernisme artistique et décoratif. Plus qu’une mode donc, une influence comparable à celle de l’Antiquité à la Renaissance...

Touchant aussi bien les arts visuels, la peinture et la gravure en premier lieu, que les arts appliqués, l’architecture et l’art des jardins, l’opéra et la danse, le japonisme est complexe et pluriel, bousculant les codes jusqu’alors enseignés à l’Ecole des Beaux Arts - la réinterprétation sans fin du modèle antique, imprégnant en profondeur la plupart des courants majeurs de l’art moderne, de Manet à l’impressionnisme, de Van Gogh et de Gauguin, des Nabis à l’Art nouveau, se prolongeant même jusqu’aux abstractions d’après-guerre.  

Une plongée dans l’esthétique japonaise, entre créativité de la tradition et l’innovation, et ses rapports avec l’occident, ne serait pas complète sans un regard critique sur la création contemporaine, bien représentée à Paris (expositions, Fotofever, Asia Now ...).

Cycle de conférences :

  • Lundi 1er octobre 2018
    Conférence 1 : A l’aube du japonisme
    Geneviève Lacambre, Conservateur général honoraire du patrimoine et  experte reconnue de l’étude des japonismes.
  • Lundi 5 novembre 2018
    Conférence 2 : Le Japonisme des collectionneurs.
    Le reflet d’un certain goût occidental dans la seconde moitié du XIXe siècle.
    Angélique Saadoun
    , historienne de l’art, thèse de doctorat en cours sur le courant du japonisme en France.

  • Lundi 3 décembre 2018 (ou jeudi 6 décembre, date à confirmer)
    Conférence 3 : La découverte de l’architecture japonaise.
    Paris-Japon, une attirance réciproque qui dure depuis 150 ans.
    Andreas Kofler
    , architecte-urbaniste, auteur et curateur au Musée suisse d’architecture à Bâle, professeur à l’E.N.S.A.Versailles.

  • Lundi 7 janvier 2019
    Conférence 4 : A la découverte de l’estampe ukiyo-e.
    Constance Barreault
    , spécialiste en arts et civilisations asiatiques

  • Lundi 4 février 2019
    Conférence 5 : Rodin et le Japon, une passion réciproque
    Bénédicte Garnier
    , Responsable des activités scientifiques de la collection d'Antiques de Rodin, du Mobilier et du site de Meudon.

  • Lundi 11 mars 2019
    Conférence 6 : Les artistes du japonisme : les peintres de la modernité, de Manet aux Nabis.
    Isabelle Girodet
    , historienne de l’art

  • Lundi 1er avril 2019
    Conférence 7 : Naissance d’un style occidental au Japon
    Isabelle Girodet
    , historienne de l’art

  • Lundi 13 mai 2019
    Conférence 8 : La création contemporaine au Japon, entre globalisation et affirmation d’une identité singulière.
    Emmanuelle de Montgazon
    , curatrice indépendante, spécialiste de la scène artistique japonaise, General Advisor and Curator Japan Now ! 2018

En complément du cycle de conférences, des visites guidées seront proposées tout au long de l’année.

Et enfin au printemps, un Week-end « japonisant » dans une capitale artistique européenne...

Télécharger le programme détaillé

Informations pratiques : Les événements et activités du Club ESSEC Beaux-Arts sont ouverts à tous les diplômés cotisants et les étudiants.
Tarifs :
ESSEC Alumni cotisant : 250€
Etudiants du Groupe ESSEC : 150€
ESSEC Alumni non cotisant : 330€

S'inscrire

This website uses cookies. By continuing to browse this site, we will assume that you consent to the use of cookies. Find out more about cookies

x