Menu

Campus ESSEC Afrique Atlantique : c’est parti !

None

Le 21 avril dernier, sur le site de Plage des Nations à 30 minutes de Rabat, l’ESSEC a enfin inauguré son campus Afrique Atlantique. L’objectif est clair : former au Maroc les leaders de demain pour l’Afrique.

Il y a quelque chose d’assez magique à regarder flotter à l’entrée du nouveau campus les drapeaux marocains, français, européens et bien entendu celui de l’École, qui se côtoient désormais. Baptisé ESSEC Afrique-Atlantique, ce campus de 6 000 m2 (dont 2000 consacrés aux logements) situé sur le site de la Plage des Nations à Sidi Bouknadel, accueille les activités académiques de l’ESSEC : formation initiale, formation continue, animation d’incubateurs d’entreprises et activités de recherche, en partenariat avec l’École Centrale installée à Casablanca et des institutions académiques marocaines de très haut niveau comme l’Université Internationale de Rabat.

Un défi relevé

Le bâtiment, ultramoderne, répond aux normes standards comme celles de Singapour et Cergy. « Personne ne croyait qu’en un an et demi le campus ouvrirait »,  s’est étonné l’Ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault, ajoutant que « la relation France Maroc est à un moment important de son histoire. Dans ce monde moins lisible, France et Maroc auront vocation à montrer la voie de la Paix ». Pour le président de la CCIP, Didier Kling, « la première université au monde a été créée ici au Maroc » (à Fès, ndlr), félicitant le Royaume « pour ses infrastructures et le réseau remarquable qui bénéficie aux implantations ». Stéphanie Jossermoz (E94), directrice générale d’ESSEC Alumni a exprimé « la fierté des 47 000 alumnis à l’annonce de l’inauguration de ce campus au Maroc », et a exprimé le « grand plaisir de compter parmi nous ces nouveaux étudiants dans la communauté ESSEC ». C’est à eux que s’est aussi adressé Jean-Michel Blanquer en parlant « d’esprit pionnier qui vous caracérise déjà, en choisissant l’ESSEC. Vous êtes ici pour servir le monde ».

Stratégie gagnante

L’ESSEC Afrique Atlantique s’inscrit dans la droite ligne du développement multipolaire de l’École et dans sa stratégie de développement ESSEC 3i. Dès la rentrée 2017, le campus accueillera des étudiants du Global BBA, des participants aux programmes de formation continue et des étudiants de la Grande École.

« Ce campus moderne s’inscrit pleinement dans la stratégie de développement économique des pouvoirs publics marocains pour l’axe Casablanca-Rabat-Kenitra, appelé à devenir le poumon économique du pays dans les dix prochaines années, et bénéficie des technologies les plus novatrices pour favoriser l’innovation pédagogique et le travail coopératif entre les étudiants », explique Thierry Sibieude, directeur d'ESSEC Afrique-Atlantique.

« Après l’Asie, l’ESSEC se tourne vers l’Afrique, foyer majeur de la croissance mondiale dans les décennies à venir. Nos activités déployées dans ce pays ont ainsi vocation à se développer en Afrique, que ce soit par le recrutement d’étudiants africains, la collaboration avec les meilleures institutions spécialisées dans la formation à la gestion et à l'entrepreneuriat ou encore le développement de programmes de formation continue », souligne Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’ESSEC.

Depuis la rentrée 2016, les étudiants du Global BBA de l’ESSEC peuvent effectuer leur 1ère année au Maroc. Au cours de leurs 3ème et 4ème années, ils étudient au minimum un semestre sur le campus de Cergy ou de Singapour puis effectuent 6 mois de stage et 6 mois d’échange académique international (voire 12 mois s’ils sont sélectionnés dans l’un des 7 doubles diplômes). À la fin du 2ème semestre de la 4ème année, les étudiants participent à un « capstone seminar » sur le campus ESSEC Afrique-Atlantique ou effectueront un stage en Afrique. Les étudiants du campus ESSEC Afrique Atlantique suivent les mêmes enseignements que leurs camarades qui débutent leur parcours en France ou à Singapour. Toutefois, certains cours seront adaptés au contexte local. Le campus ESSEC Afrique Atlantique accueille aussi des étudiants de la Grande École dans le cadre du programme Business & Operations in Africa. Pendant 6 mois, ils appréhendent les enjeux propres à l’économie africaine et s’engagent concrètement dans un projet entrepreneurial en Afrique.

« Être pionnier, c’est être là aujourd’hui, là où les autres seront demain », a rappelé Vincenzo Esposito Vinzi.

Près de 400 personnes, journalistes, officiels, ambassadeurs, ministres marocains, avaient répondu présents. Aux côtés des instances de l’ESSEC, ESSEC Alumni et ESSEC Alumni Maroc s’étaient aussi donné rendez-vous. Avant de se retrouver le soir à Casablanca pour une soirée d’échanges informels.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous proposer des services ou offres adaptés à vos centres d'intérêts et à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookies.

x