Menu

ESSEC Alumni soutient les étudiants de La Quatrième Roue du Carrosse

None L'équipe de La Quatrième Roue du Carrosse

Dans le cadre de l’adhésion à vie, ESSEC Alumni a décidé de soutenir chaque année un projet étudiant. En 2018, l’association a porté son choix sur La Quatrième Roue du Carosse, initiative portée par Jean-Baptiste Martinon, Thomas Noslier et Alexandre Malfoy, et également appuyée par la Fondation ESSEC ainsi que plusieurs diplômés. L’idée des trois camarades : partir à la rencontre des alumni de la Côte Ouest américaine… en Rosalie.  

ESSEC Alumni : En quoi consiste le projet de La Quatrième Roue du Carosse ?

Jean-Baptiste Martinon : La Quatrième Roue du Carrosse est notre projet de fin d’études. Nous allons pédaler 2500 km, de Seattle à San Diego, sur une Rosalie fabriquée par nos soins avec l’aide des techniciens SE2M de l’ESSEC, qui s'appuie sur trois piliers : le sport, la communauté et la solidarité. Pour ceux qui ne connaissent pas ce type de vélos, cela consiste en deux tandems reliés entre eux. Et à chaque étape de notre périple, nous prendrons rendez-vous avec des diplômés de l’ESSEC, que nous inviterons à pédaler à nos côtés, sur la quatrième place de notre Rosalie, pendant quelques minutes ou quelques jours selon leurs disponibilités. L’idée, c’est de partager un moment privilégié et informel avec eux – d’en savoir plus sur leurs parcours, leurs souvenirs de l’ESSEC, leurs motivations dans la vie, d’en profiter pour cartographier le réseau des alumni sur la Côte Ouest, et aussi de rigoler un bon coup. La Rosalie contribuera à la convivialité de l’échange. Enfin, nous avons à cœur de pouvoir apporter une dimension solidaire à ce projet en pédalant pour des bourses sociales en partenariat avec la Fondation ESSEC. 

Thomas Noslier : Côté calendrier, nous prévoyons d’être à Seattle du 4 au 9 avril, à Portland du 19 au 23 avril, à San Francisco du 23 mai au 3 juin, à Los Angeles du 21 au 31 juin et enfin à San Diego du 6 au 20 juillet. Nous nous sommes laissés de la marge pour pallier les éventuels retards et imprévus.

Alexandre Malfoy : Et nous espérons que cette aventure américaine marquera le début d’un projet plus global, où chaque année des étudiants iraient à la rencontre la communauté ESSEC de par le monde, dans le cadre d’un projet innovant.

EA : Pourquoi avoir choisi la Côte Ouest des États-Unis ?

A. Malfoy : Cela s’est imposé à nous comme une évidence vu le nombre d’alumni que nous avons recensés sur cette zone grâce à l’annuaire ESSEC Alumni et à LinkedIn.
Par ailleurs, il y a beaucoup de grandes villes très dynamiques là-bas – San Francisco et Los Angeles bien sûr, mais aussi Seattle, qui accueille les sièges de grandes entreprises telles que Starbucks, Amazon ou Microsoft. 
Enfin, on ne va pas se mentir : comme beaucoup, nous fantasmons sur la Côte Ouest et nous nous faisons une joie de découvrir cette région.

EA : Qu’attendez-vous de vos rencontres avec les alumni ?

A. Malfoy : C’est surtout l’inspiration que nous recherchons. Nous sommes tous les trois sur le point d’entrer dans la vie active ; nous nous interrogeons beaucoup sur notre avenir et sur le sens que nous souhaitons donner à notre vie. Et nous ne sommes pas les seuls : tous nos camarades de promotion font face aux mêmes questions. Nous espérons trouver certaines réponses en écoutant nos aînés nous parler de leurs expériences, de leurs choix de carrière, de leurs trajectoires de vie ou encore de l’équilibre qu’ils ont trouvé entre vie professionnelle et vie personnelle.

EA : Où en est la préparation du projet ?

T. Noslier : Nous avons déjà nos visas ainsi que nos billets d’avion et nous savons à peu près quel itinéraire nous allons suivre entre les grandes villes étapes.
Notre Carrosse prend également forme. Nous avons reçu les tandems fournis par notre partenaire Greenmarks, et les techniciens de l’équipe SE2M rivalisent d’ingéniosité pour nous aider dans l’assemblage de notre Rosalie.

J.-N. Martinon : Notre projet prend vie avant tout grâce à nos partenaires que nous remercions chaleureusement : La Compagnie de Phalsbourg, promoteur immobilier fondé par Philippe Journo (E86) ; Greenmarks, spécialiste de la mobilité verte ; le Vélo Voyageur, agence de voyages à vélo créée par Eugénie Triebel (E10) et Bérangère Florin (E09) ; Ava Assurances, compagnie d’assurance d’Alexandre Cordier (M93) ; et côté ESSEC, non seulement ESSEC Alumni, mais aussi la Fondation ESSEC, le K-Lab, le service communication du Groupe ESSEC et SE2M. Sans oublier le soutien personnel de Jean Arvis (E74), de Julien Renault et de notre parrain Jérôme Adam (E00).

EA : Comment avez-vous rencontré Jérôme Adam, et quel est son rôle dans votre projet ?

J.-B. Martinon : L’histoire est assez drôle… À la recherche de partenaires pour notre aventure, nous tapions tout et n’importe quoi sur Google pour trouver des articles ou des sites Internet faisant écho à l’ESSEC et à notre projet. En tapant « ESSEC » et « tandem », nous sommes tombés sur une vidéo de Jérôme et de son associé Guillaume Buffet retraçant leur ascension du Mont Ventoux en tandem le 12 juin 2015. Ni une, ni deux, nous lui avons envoyé un e-mail. 17 minutes plus tard, il nous rappelait pour nous dire qu’il était non seulement partant pour nous soutenir financièrement, mais aussi pour nous donner des conseils et nous fournir des noms de gens intéressants à rencontrer. Encore plus surprenant, il était même disposé à venir exprès aux États-Unis pour pédaler du côté de Los Angeles avec nous. Son implication était telle que nous lui avons naturellement proposé de devenir le parrain du projet, ce qu’il a accepté sans hésiter.
Son intérêt pour le projet tient aussi au contenu de nos interviews, qu’il pourra utiliser pour nourir sa nouvelle conférence « Libérer son pouvoir de décision – Une seule décision peut changer votre vie ».
Par son intermédiaire, nous avons notamment rencontré Henri Poulain et Hervé Jacquet, réalisateurs et producteurs chez Story Circus (Tandem, Les Recettes Pompettes, DataGueule…), qui nous ont donné de précieux conseils pour la réalisation de nos vidéos.

EA : Outre ESSEC Alumni, la Fondation ESSEC est également présente à vos côtés. En quoi consiste votre partenariat ?

T. Noslier : Le projet de La Quatrième Roue du Carrosse s’appuie sur trois piliers fondamentaux : le sport, la communauté et la solidarité. Pour le sport, nos premiers soutiens sont nos jambes… suivies de près par Greenmarks ! Pour la communauté, notre choix s’est évidemment porté sur l’association ESSEC Alumni. Et pour le troisième pilier, c’est aussi en toute logique que nous sommes entrés en contact avec la Fondation ESSEC. Ensemble, nous avons établi un partenariat "Pédaler pour des bourses sociales à l'ESSEC : 300 kms = 1 bourse sociale ". L'objectif ? Récolter les fonds nécessaires au financement de 8 bourses sociales. 20 % du montant collecté viendra financer notre projet. Une page de fundraising dédiée sera spécialement créée d'ici fin février pour les donateurs souhaitant soutenir l'initiative. Nous aurons l’honneur de remettre symboliquement ces bourses aux étudiants bénéficiaires en octobre 2018, lors de la Soirée de la Communauté.

EA : Comment les alumni peuvent-ils vous aider à ce stade du projet ?

A. Malfoy : Si certains d’entre vous vivent entre Seattle, Portland, San Francisco, Los Angeles et San Diego, et que vous êtes disponibles aux dates de notre passage, nous serions ravis de vous rencontrer. Vous êtes déjà plus de 15 à avoir répondu présents, et nous vous en remercions chaleureusement ; mais nous aimerions revenir avec plus d’une vingtaine d’interviews en tout. Peu importe les profils, nous n’avons pas de filtres de ce point de vue-là ; nous souhaitons surtout mettre en avant la richesse et la diversité des parcours des diplômés de l’ESSEC.
Par ailleurs, si certains alumni sont prêts à nous soutenir financièrement, nous cherchons encore quelques milliers d’euros pour boucler notre budget. De même, si certains peuvent nous proposer des solutions d’hébergement ou plus largement nous prodiguer leurs conseils, nous sommes preneurs.
Last but not least, suivez-nous sur Facebook et Instagram ! Cette aventure, on veut la partager avec toute la communauté ESSEC - avec les alumni qu'on rencontrera aux États-Unis, mais aussi avec tous les diplômés et les étudiants qui regarderont nos vidéos et liront nos articles au fil du voyage. 

 

Propos recueillis par Louis Armengaud Wurmser (E11)

 

À propos de l’équipe de La Quatrième Roue du Carrosse

Alexandre Malfoy, Jean-Baptiste Martinon et Thomas Noslier sont en 4ème année du programme Grande École de l’ESSEC.
Passionné de sport et de voyages, Alexandre Malfoy a notamment passé 2 mois au Vietnam pour une mission humanitaire avec l’association ESSEC Tuonglaï, puis 4 mois à New York pour un stage dans une start-up. Il vient d’achever un contrat d’apprentissage chez Décathlon, où il continuera en CDI à partir de septembre prochain.
Comme Alexandre, Jean-Baptiste Martinon termine l’ESSEC cet été et est parti deux mois au Vietnam avec Tuonglaï en fin de 1ère année. Intéressé par l’hôtellerie-restauration, il a effectué un stage dans la chaîne hôtelière Sandals en Jamaïque, puis un apprentissage à la Compagnie de Phalsbourg au sein de l’équipe hôtellerie. Parallèlement, il a monté avec quelques amis une association autour du monde du Solex. Sportif, il essaie de relever un défi physique par an.
Thomas Noslier a effectué trois stages, le premier en conseil financier, le second en fonds de capital-investissement et le dernier chez Lazada à Singapour pendant 6 mois. Sportif passionné, il a effectué son collège et son lycée en section sportive et se dédie désormais à la voile, au VTT et à la randonnée.

 

À propos du concours étudiant ESSEC Alumni

Depuis la rentrée 2017, les étudiants deviennent adhérents à vie d’ESSEC Alumni dès leur scolarité. Ils versent un forfait unique inclus à leurs frais de scolarité, et bénéficient des services de l’association et d’un accès au réseau des diplômés pendant leur cursus puis tout au long de leur parcours professionnel. Un système qui rapproche les jeunes générations d’ESSEC Alumni et qui renforce le continuum entre élèves et diplômés de l’ESSEC.
Dans ce cadre, ESSEC Alumni a décidé de soutenir chaque année un projet étudiant, sélectionné après une séance de pitch selon les critères suivants :

1. La pertinence et la cohérence de la présence d'ESSEC Alumni dans le projet 
2. Le recours à des outils de communication concrets, quantifiables et exploitables par ESSEC Alumni
3. L’adéquation du projet avec les valeurs clés d’ESSEC Alumni : esprit pionnier, excellence, diversité, humanisme 
4. Si possible, la mise en pratique d’une démarche réseau dans le cadre du projet

À la clé : une dotation de 4000 €, un accompagnement opérationnel et un soutien de communication.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous proposer des services ou offres adaptés à vos centres d'intérêts et à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookies.

x