Menu

Cortambert Consultants : "Objectifs de l’intelligence économique" par Olivier Guy

L’intelligence économique a pour objectif d’améliorer la compétitivité de l’entreprise par l’optimisation de sa gestion de l’information.
Elle a pour fonctions principales d’éclairer la prise de décisions stratégiques, de protéger le patrimoine immatériel de l’entreprise et de permettre une diffusion de ses valeurs vers le monde extérieur dans le respect d’une démarche éthique.
Une bonne politique d’intelligence économique doit s’adapter en permanence et s’appuyer sur la sensibilisation et la mobilisation de l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise.

Le premier axe d’action est la veille.

Il nécessite, en premier lieu, l’identification :
• des domaines stratégiques pour l’organisation,
• des variables clés de son environnement,
• des acteurs qui peuvent influer sur son activité.

Une fois cette vision établie, il faut mettre en place le dispositif de collecte d’informations correspondant, auprès de sources qualifiées. Celles-ci peuvent se trouver aussi bien dans le monde réel que dans l’espace numérique.
Il s’agit ensuite de traiter les contenus (toujours récupérés de façon légale) pour en extraire de l’information opérationnelle ou des signaux faibles permettant d’anticiper des évolutions impactant la marche de l’entreprise.
Enfin la cellule de veille doit s’assurer que l’information utile parvient le plus vite possible à ses destinataires, et seulement à eux, sous une forme facilement lisible et exploitable. A cet égard, le recours à la cartographie et aux tableaux de bord s’avère souvent très utile.

list of bsc renal dialysis colleges in bangalore
list of bsc cardiac care technology colleges in bangalore
list of bsc anaesthesia colleges in bangalore
list of bsc perfusion technology colleges in bangalore
bsc anesthesia colleges in bangalore
bsc cardiac care colleges in bangalore
bsc renal dialysis colleges in bangalore
bsc perfusion technology colleges in bangalore
bsc respiratory therapy colleges in bangalore
 

Le deuxième axe d’action est la protection de l’information stratégique et des savoirs qui contribuent à la valeur de l’entreprise.

Pour la mettre en œuvre, il est d’abord nécessaire de répertorier ces actifs immatériels et d’en maintenir à jour la connaissance.
Ensuite, il faut identifier les sources de menaces et les vulnérabilités, puis établir les recommandations nécessaires pour se protéger au mieux.
Là encore, cette démarche doit s’inscrire dans une dynamique et tenir compte notamment des informations procurées par la veille.
Au delà des dispositifs technologiques, la protection du patrimoine informationnel de l’entreprise est aussi une affaire de sensibilisation et de formation des personnels.

Le troisième axe d’action est l’influence.
L’influence s’apparente à la communication mais prend des formes différentes comme le lobbying ou l’implication sociétale en rapport avec les valeurs de l’entreprise.
L’influence au sens de l’intelligence économique ne comprend pas la négociation de passe-droits, le copinage et encore moins la corruption.
Elle traduit la volonté de l’entreprise de promouvoir ses valeurs et sa vision du monde, dans son intérêt mais sans porter préjudice à la société.

Olivier Guy – associé chez MétaMètis

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous proposer des services ou offres adaptés à vos centres d'intérêts et à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookies.

x