Menu

Pluie de levées de fonds sur les start-up lancées par des alumni !

None

Preuve de l‘excellente santé de l’entrepreneuriat chez les ESSEC, on assiste depuis début 2018 à une véritable pluie de levées de fonds chez les start-up lancées par des alumni, dans des domaines aussi divers que la comptabilité, l’architecture d’intérieure en Afrique de l’Est, l’art ou les RH ! Avec une mention spéciale pour Ynsect, la start-up spécialisée dans la culture de coléoptères alimentaires…

Ynsect, fondée par Alexis Angot (E09), qui a déjà levé 35 millions d’euros, a mandaté la banque Jefferies pour lever 100 millions d’euros supplémentaires afin de créer sa première usine de production de coléoptères destinée à l’alimentation animale, à grande échelle. Ynsect est l’un des lauréats du Global Cleantech 100 2018.

ContentSquare, lancée par Jonathan Cherki (E12) au sein de l'incubateur ESSEC Ventures, lève 42 millions $ auprès du fonds d’investissement Canaan Partners. La start-up édite un logiciel en SaaS qui permet d’analyser, tester et personnaliser les parcours clients pour optimiser l’expérience utilisateur et augmenter les performances sur les sites marchands

Micropep Technologies, créée en 2016 par Thomas Laurent (E07), lève 4 millions d'euros. Face à l’interdiction par Bruxelles du glyphosate, le pari de Micropep Technologies est de trouver un herbicide naturel équivalent.

Monbanquet, lancée par Maxime Renault (E17), lève 2,5 millions d'euros. Ce service de traiteur en ligne travaille avec des artisans locaux et livre des buffets aux entreprises, aux associations et aux particuliers à partir de 3 € par personne. Ce tour de table doit lui permettre de renforcer son équipe technique et de s’étendre dans de nouvelles agglomérations en France et en Europe.

TheCareVoice, créée par Sébastien Gaudin (E04), lève 2 millions d'euros. Cette start-up propose toute une gamme de services aux assurances privées chinoises pour aider ces dernières à fidéliser leurs membres en leur donnant ce qu’ils veulent réellement : un accès personnalisé vers des services médicaux de qualité, de façon transparente, et l’utilisation facilitée de leurs prestations d’assurance. Ce tour d'investissement lui permettra notamment d'améliorer la gestion des procédures de remboursement, de développer des prestations utilisant l’intelligence artificielle, de proposer des services de médecine préventive et de s’implanter sur un premier marché en Asie du Sud Est.

Haussmann Group, fondé par Grégoire Schwebig (E10), lève 1,6 million d’euros pour poursuivre son expansion en Afrique et devenir le leader dans son domaine d’ici 2020. Le groupe, spécialiste de l’aménagement d’intérieur d’espaces professionnels en Afrique de l’Est, connaît une belle croissance (cf. interview dans Reflets #122).

Boost.rs, créée par Vincent Lebunetel (C01), lève un million d’euros auprès de plusieurs business angels. Ce tour de table va permettre à la start-up spécialisée dans la cartographie des compétences des salariés de développer sa solution en y ajoutant de nouveaux modules. Cinq salariés supplémentaires devraient rejoindre en 2018 les six personnes déjà en place.

Georges, le robot comptable conçu par Côme Fouques (E13), lève un million d’euros auprès de Kerala ventures er Fast Forward pour automatiser les déclarations fiscales des professions libérales. Georges permet à ses clients de produire leur comptabilité annuelle et leur déclaration d’impôts en  moins d’une heure. 

Kazoart, plateforme d'art en ligne lancée par Mathilde Le Roy (E99), lève 600 000 € pour se développer en France et en Europe. En trois ans, KAZoArt a multiplié sa croissance par trois et compte 100 000 visiteurs par mois. Si le chiffre d’affaires est tenu secret, la galerie vend entre 5 et 10 œuvres par jour.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous proposer des services ou offres adaptés à vos centres d'intérêts et à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookies.

x